Existe-t-il un juste usage et une réelle utilité de l’IA en justice ?| Par Karim Benyekhlef

Dans le cadre du congrès Time World 2022, ayant eu lieu du 5 au 7 mai 2022, Pr Benyekhlef s’est penché sur la question de l’impact de l’utilisation de l’intelligence artificielle sur le droit. Il a présenté une conférence intitulée « Existe-t-il un juste usage et une réelle utilité de l’IA en justice ? ».

Description

Les promesses de l’IA sont nombreuses et relèvent parfois plus du marketing (économie de la promesse) que de la réalité. Qu’en est-il de l’apport de l’IA dans le champ de la justice? L’expression «intelligence augmentée» apparaît plus juste dans le champ de la justice. En effet, il s’agit plus d’assister le justiciable ou le professionnel que de se substituer aux décideurs, ainsi que l’illustre l’image chimérique et absurde du juge-robot. Les outils numériques peuvent contribuer à un meilleur accès au droit par des agents conversationnels, par exemple, et à faciliter, dans certains cas, l’accès à la justice, en particulier par le biais des plateformes de résolution en ligne des conflits. Dans tous ces cas, la tâche est difficile car le droit ne se laisse pas facilement encapsuler dans des formules algorithmiques. La sensibilité du droit au contexte socio-économique, voire politique, le rend évolutif et parfois difficilement saisissable et ces caractéristiques sont loin d’être des défauts. Une fois ces caractéristiques prises en compte et soupesées, l’intelligence augmentée peut contribuer à l’accès au droit et à la justice et ainsi faire œuvre utile.

Vidéo

Ce contenu a été mis à jour le 30 juin 2022 à 8 h 33 min.